LA POLITIQUE COMME BIEN COMMUN

Politique et institutions

 

   LA POLITIQUE COMME BIEN COMMUN

      LA PAROLE DONNÉE 194 le chant des montagnards

Aqueros Mountagnos le chant des montagnards pyrénéens à l’assemblée pour rappeler à Nicolas Sarkozy une promesse sur le tunnel du Somport. À l’époque, rares étaient ceux qui doutaient que Nicolas Sarkozy fût promis aux plus hautes destinées. L’ interpeller de la sorte, c’était opposer fortement l’ élu d’en bas au puissant d’en heurt. Dans cette affaire rien n’était donc neutre : le rôle que jouaient mes propres racines familiales, la terre d’où je venais, l ‘unité que j’avais connue enfant entre un père gaulliste et des oncles communistes, tout cela comptait. Entonner le chant des montagnards béarnais dans l’ un des plus hauts lieux de la République prendrait donc une double signification: rappeler à la fois l’endroit d’où je venais et la surdité de ceux au milieu de qui je vivais .

      LE RETOUR DU CITOYEN 35  (la commission nationale du débat public) cette commission s’est depuis imposée comme

une  des  toutes  nouvelles  instances  susceptibles  de  susciter  du  sens commun, de faire participer  l’ensemble  des  acteurs  souvent opposés, dans un univers fragmenté et tellement complexe de projets ou de grandes réalisations de niveau national.

      LE RETOUR DU CITOYEN 36  je  suis  intimement  convaincu  que  la  peur  de  détruire la planète, le caractère

insupportable  de  tout  aménagement de notre espace de vie, et l’absence totale de réflexion organisée  sur  des  solutions  de  bon  sens, à caractère alternatif, désormais tout nouveau projet (public du type de ceux que traite la CNDP) inacceptable et irréalisable.

      LE RETOUR DU CITOYEN 36  (suite)  (les  grands  projets d’aménagement sont) un domaine sur lequel il nous faut

beaucoup  réfléchir  et apprendre à travailler ensemble, dans un souci de recherche d’intérêt et de bien commun. J’ai eu l’occasion de proposer la création de nouveaux métiers touchant la sociologie  et  la  facilitation  des  relations pour organiser l’échange et le débat afin de sortir de l’impasse actuelle.

      LE RETOUR DU CITOYEN 65  (régionales  2010)  Autres  points  du  programme  : la mise en place d’un dispositif

d’ingénierie  participative  pour  les  grands projets, avec l’avènement de nouveaux métiers, tels  des  facilitateurs  et  médiateurs  sociologiques,  inscrivant  leur  action  entre les concepteurs  des  projets,  surtout  en  matière d’infrastructures, et les populations sur le terrain.

      LE RETOUR DU CITOYEN142 Bien entendu, la gestion en bien commun n’a pas pour objet de se substituer aux autres modèles

qui ont trouvé leur place et leur fondement dans le respect et l’esprit de la démocratie. C’est un moyen supplémentaire, un peu comme une troisième dimension qui viendrait s’ajouter, paA la rencontre des Françaisois même s’imbriquer, dans le mouvement et l’action qu’ils induisent.